Le Masquage Sonore

 

Avez-vous déjà eu une conversation à côté d’une fontaine ?
Le son de l’eau qui coule efface les conversations environnantes et
vous enveloppe comme dans une bulle. C’est du masquage sonore.

 
 

Définition du masquage sonore

 

Le masquage sonore repose sur la diffusion homogène d’un son neutre, doux, non dérangeant et non intuitif, qui a pour objectif d’améliorer la confidentialité et le confort acoustique dans les espaces de travail.

Le principe du masquage de sons n’est pas d’annuler les bruits ambiants mais bien de les rendre moins perceptibles à l’oreille en diminuant leur dynamique. Il en résulte une impression de calme favorisant une grande concentration, une baisse du niveau de stress et une confidentialité essentielle dans le cadre professionnel. Silent Space® améliore ainsi la qualité de l’ambiance sonore de l’espace.

Tous les jours, vous expérimentez le principe du masquage : fontaine qui coule, vagues à la mer, vent qui souffle…

Pour recréer ces situations, nous n’ajoutons pas d’énergie sonore supplémentaire. Nous la stabilisons en remplissant les « creux » du paysage acoustique. Le signal émis ne contient pas d’information particulière, il est très vite oublié par le cerveau qui ne se rend plus compte de sa présence.

 
 

Comment cela se traduit-il ?

 

Ce son masquant possède des propriétés physiques lui permettant d’être non identifiable tout en réduisant le rapport du signal de la parole sur le bruit ambiant. La zone où la parole humaine est intelligible est alors réduite, c’est que l’on appelle le rayon de distraction. Les paroles distantes sont moins compréhensibles et les pics de bruits ne parviennent plus à l’oreille humaine de manière aussi frontale.

Avec Silent Space®, le fond sonore moyen est ajusté et les pics de bruits sont adoucis et moins gênants.

 
 

Les bénéfices du masquage sonore

 

Dans les espaces de travail partagé, les utilisateurs s’habituent naturellement à la présence de ce signal neutre et non dérangeant. Ils finissent par ne plus le percevoir au bout de quelques minutes. Dès lors, un cloisonnement virtuel est créé autour de chaque personne. Enveloppé par ce signal, chacun retrouve un espace de travail plus intimiste, qu’on peut aussi appeler zone de discrétion.

 

Sans Silent Space

Avec Silent Space

 
 

Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?